bas

A propos

En Russie, un écrivain, c’est un destin. Un Ecrivain est un dissident par définition. Tolstoï a été excommunié, Dostoïevski condamné à mort et gracié juste après le battement du tambour, Gogol enterré vivant, Soljenitsyne, Pasternak, Boulgakov, ils sont légions, ces diables des belles lettres.

Le dégel, qui permet de temps en temps de publier officiellement ces dissidents, ne dure jamais trop longtemps en Russie. Il ne faut pas être prophète pour deviner que la porte se ferme de nouveau.

Créées en 2015 à Paris, Louison Editions est une maison d’édition dédiée à la littérature russe moderne et indépendante.

Sa mission est de publier des auteurs libres, des ouvrages disruptifs de grande qualité littéraire, qui chacun traduisent une vision du monde.

Dans peu de temps, les uns deviendront les porte-parole de la grande Russie impériale, d’autres seront priés de quitter le territoire, d’autres encore crèveront la dalle et écriront des chefs-d’œuvre qu’on ne lira qu’après leur mort. Être écrivain en Russie, c’est vendre son âme ou mourir sur le bûcher de ses livres.
 

Donald Rayfield


Anton Tchekhov

Une vie

On a plusieurs fois raconté la vie d’Anton Tchekhov, mais jamais si franchement, et jamais en exploitant toute la richesse des archives russes. Ce livre a déjà enthousiasmé (et quelquefois abasourdi) les lecteurs anglais et russes : le dramaturge Arthur Miller l’a loué comme « le portrait sculpté d’un génie humain dans le contexte de son temps » ; Vladimir Katayev, le doyen des tchékhovistes russes, a admis que Donald Rayfield « a tiré de l’ombre et du silence tout une série de faits et de lignes biographiques. » Il révèle en effet Tchekhov non seulement comme l’inventeur du théâtre moderne, le grand écrivain et le gentil docteur, mais également comme un homme qui, durant toute sa vie d’adulte, jouait à cache-cache avec les femmes et avec ses lecteurs, tout en regardant en face une mort précoce et pénible ainsi que les dilemmes d’une vie rarement réglée ou aisée.
Pendant dix ans l’auteur, qui enseigne le russe à l’université de Londres, a parcouru la Russie et fouillé dans les archives afin de tracer un portrait d’Anton Tchekhov sans poussière ni fard. Cette édition française est une version actualisée, tenant compte des informations et découvertes les plus récentes, et améliorée par la perspicacité et l’érudition de ses traductrices.

Traduit de l'anglais et du russe par Agathe Peltereau-Villeneuve et Nadine Dubourvieux
 
 

553 pages

EN LIBRAIRIE

Le 21/02/2019

PRÉFACÉ PAR

Historien de la littérature Donald Rayfield

Contacts

Direction: Natalia Turine
+33 (0)6 09 93 16 04
natalia@louison-editions.com

Nous contacter
contact@louison-editions.com

Relations presse
presse@louison-editions.com

Louison Editions est distribué par 
INTERFORUM

Maison fondée en 2015 par Natalia Turine et Alexandra Bikialo
 

Louison Editions
23, Boulevard Delessert
75016 PARIS

SITE BY The Shape
bas